Chateau latour

  1. Signature

    Style
    de vin

    C’est un grand (peut-être un des plus grands) millésime de Latour. Nez épicé, eucalyptus très structuré en bouche avec du fruit et de la matière. Longue finale et très belle persistance aromatique. Il est difficile de dire quand ce vin commencera à décliner. Il est prêt à boire depuis la fin des années 70 et demeure extrêmement concentré, plein de charme, avec une couleur peu évoluée pour le millésime.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Ce millésime est le résultat de conditions climatiques extrêmement difficiles suivies d’un temps très favorable tout au long de la période de croissance et au-delà des vendanges. Il y eut d’importantes gelées le 1er et 2 mai; la vigne, qui avait jusque-là trois semaines d’avance, fut durement affectée. Après la guerre, le vignoble ne ressemblait pas du tout à ce qu’il est aujourd’hui : il n’avait pas été replanté, amendé ou fertilisé et souffrait d’un manque de traitements adéquats contre diverses maladies. A cette époque, le rendement moyen variait de 15 à 20 hl à l’hectare, et il s’agissait essentiellement de vieilles vignes qui produisaient peu. Malgré une vinification difficile, le vin des 54 tonneaux de Latour était riche et concentré.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année exceptionnelle

  2. Signature

    Style
    de vin

    Un millésime plutôt décevant, pauvre et dénué de charme. Les vins sont en général maigres et courts, avec une pointe de verdeur. Ce vin a passé son apogée depuis longtemps.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Climat généralement défavorable tout au long de la croissance. Alternance de périodes froides et humides avec des vagues de sécheresse, puis à nouveau de la pluie avant le beau temps aux environs de septembre et durant les vendanges. La qualité a néanmoins souffert des caprices du climat. Les vendanges ont débuté le 25 septembre.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  3. Signature

    Style
    de vin

    Un vin qui a vieilli rapidement mais qui a tenu longtemps. La couleur n’est pas encore trop évoluée. Nez de goudron, chocolat, belle structure et bel équilibre tenus par une très belle acidité


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Très bonne année à la fois en termes de quantité et de qualité. Mais également une année pendant laquelle les maladies causèrent de gros dégâts. Au final, on obtint un raisin très mûr, avec de très hauts degrés et une acidité basse, ce qui entraîna une vinification délicate.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  4. Signature

    Style
    de vin

    A l’origine, le vin était très robuste et coloré. Il a dépassé son apogée mais est étonnamment bien équilibré et plein de vie, avec un nez complexe de tabac et réglisse et une finale très fraîche.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Millésime paradoxal. Les conditions climatiques en juillet et août n’ont pas été bonnes. D’une manière générale, on déplorait le manque de soleil pour le raisin. Le vignoble a souffert d’attaques sérieuses du ver de la grappe. Les vendanges, qui débutèrent le 27 septembre, donnèrent un volume moyen. Cependant, il s’avéra que la qualité était au rendez-vous, et ce, grâce à la chaleur au moment des vendanges

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne année

  5. Signature

    Style
    de vin

    S’il ne possède pas l’onctuosité d’un 1945, il a, en revanche, un bouquet exceptionnel et une rare intensité en bouche. Ce vin, à son apogée, a conservé toute sa classe, son élégance et une douce concentration.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Ce fut un millésime qui connut de nombreux incidents climatiques. Une sécheresse exceptionnelle paralysa le développement des grappes, asséchant les feuilles les plus basses, donnant ainsi une petite récolte. En cuves, on obtint un concentré avec à la fois de hauts degrés et un goût très intense. Des vins très colorés issus d’une vinification difficile

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  6. Signature

    Style
    de vin

    Nous pensions logiquement que nous ne pouvions pas espérer une grande qualité d’une récolte si abondante. Nous avions tort. On fit de très bons vins, souples et mûrs. Aujourd’hui, ce vin a perdu beaucoup de son fruit et de sa concentration mais il a conservé un équilibre étonnamment élégant qui peut être encore apprécié


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Météo favorable tout au long de la croissance. Une abondance de fruits caractérise ce millésime. Début des vendanges : le 20 septembre.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne année

  7. Signature

    Style
    de vin

    Un vin sans grands défauts, mais sans grandes qualités non plus, qui a passé son apogée.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un petit millésime issu d’une petite récolte. Il y eut de la coulure, un déficit d’ensoleillement durant les mois critiques et plusieurs maladies difficiles à traiter. Heureusement, début octobre, le beau temps était au rendez-vous au moment des vendanges, ce qui a permis de rétablir l’équilibre.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  8. Signature

    Style
    de vin

    Ce vin est encore très surprenant. Bouquet élégant de menthe et fruits secs, tanins mûrs, riche, bien équilibré sans agressivité. Très bien équilibré. A passé son apogée


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    La météo fut très favorable et la croissance excellente tout au long de l’année. Sans les fortes pluies au moment des vendanges, qui ont dilué le jus et normalisé les fermentations, nous aurions pu produire des vins trop concentrés. Les vendanges débutèrent le 15 septembre. Déjà, au moment des écoulages, les vins nous semblaient très prometteurs : belle robe, du gras, de la rondeur.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne année

  9. Signature

    Style
    de vin

    Ce vin est caractérisé par un bel équilibre, mais il a évolué plus vite que les 1952, car il a moins de tanins. Bonne qualité, bien équilibré et très élégant. A passé son apogée


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Débourrement normal, floraison précoce (20-30 mai) dans de parfaites conditions. Ensuite, le temps est devenu froid, humide, avec du vent. La floraison persista dangereusement jusqu’à la fin du mois de juin. Coulure, quelquefois très importante. Averses orageuses en juillet. Beau temps d’août à mi-septembre. Le raisin reprit des forces, le mûrissement se déroula normalement. Temps exceptionnellement beau durant les vendanges, la première quinzaine d’octobre. La récolte fut une bonne surprise, meilleure que prévu.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne année

  10. Signature

    Style
    de vin

    Vin d’une texture mince


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Une année modérée tant dans son climat, que dans les volumes produits et dans la qualité finale. A noter un gel matinal le 23 septembre, les vendanges débutèrent le 1er octobre. Un peu de pourriture au moment de la cueillette. Le jus était peu prometteur. Il produisit des vins d’une texture mince, mais généralement homogènes.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année moyenne

  11. Signature

    Style
    de vin

    A son apogée depuis plusieurs années, ce vin a plus que tenu ses promesses après la mise en bouteille. Il développe des arômes concentrés de cuir, réglisse, tabac et café. En bouche, il est très structuré, encore robuste, concentré, avec des tanins bien fondus et une longue finale.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Juin fut humide et chaud avec de fréquentes averses. Le beau temps en début de mois permit cependant aux fleurs les plus précoces de terminer leur cycle végétatif sans incident. Les températures moyennes étaient au-dessus des normales, et la floraison se déroula sans problème en dépit de la pluie. Mois de septembre beau et chaud. Les vendanges débutèrent le 25 septembre. Fermentation très active. Moûts très riches, d’une qualité comparable à ceux de 1949 et 52. Au moment des écoulages, les vins étaient gras, généreux, ronds, avec de bons arômes et de belles couleurs

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  12. Signature

    Style
    de vin

    Même si le terroir de Latour a su montrer sa capacité à produire un bon vin pour le millésime, il est quelque peu léger et acide.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Année terrible pour le vignoble bordelais. Les gels désastreux de février affectèrent durement la vigne. Bien que Latour ait été plutôt épargné, le mauvais temps durant l’été eut également un effet négatif sur la croissance et au final, sur la qualité. Septembre fut beau dans l’ensemble, mais les vendanges, commencées le 5 octobre, furent pluvieuses et froides.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  13. Signature

    Style
    de vin

    Très tôt, nous nous sommes trouvés face à un vin très coloré et bien structuré, mais avec une acidité marquée et en général, un manque de maturité.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Inévitablement, ce millésime a souffert des conséquences du gel de 1956 et le rendement fut réduit. Un temps variable durant la croissance avec alternance de périodes pluvieuses et froides, puis sèches et chaudes. Heureusement, beau temps pendant les vendanges.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année moyenne

  14. Signature

    Style
    de vin

    Le vin était très fruité, souple, friand. Même s’il a perdu beaucoup de sa vigueur et a passé son apogée, il a encore du fruit et une finale douce.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Fortes chaleurs fin juillet et première quinzaine d’août. En dépit de pluies, les températures étaient normales pour la saison. Ces deux mois d’été furent plus favorables qu’en 1957 et nettement supérieurs à 1956. Les vendanges débutèrent le 21 septembre dans de bonnes conditions météorologiques

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  15. Signature

    Style
    de vin

    Ce vin a une belle couleur et exprime le côté rôti du 1949, l’ampleur et le gras du 1953. Le nez est très riche et complexe avec une superposition de fruit mûr, cèdre et chocolat noir à la menthe. En bouche, il est à la fois rond et mûr tout en étant très concentré et structuré. Un très grand vin avec encore un potentiel de vieillissement.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un printemps chaud et humide. Des gelées sévères le 22 avril. La floraison s’étala du 25 mai au 20 juin. En juillet et en août, très beau temps, mais un peu trop sec. Les grappes en souffrirent et ne se développèrent pas. Septembre fut chaud et plutôt sec. Les vendanges débutèrent le 21 septembre. Les moûts étaient riches, gras, colorés, et prometteurs. Fermentation tumultueuse en raison de la chaleur.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année exceptionnelle

  16. Signature

    Style
    de vin

    Les premières dégustations laissaient apparaître un vin d’une belle couleur, avec une bonne vinosité et de la structure. Depuis, ce vin a confirmé nos premières impressions. S’il n’est pas renommé, c’est parce qu’il est né dans l’ombre des 1959, et que l’exceptionnel 1961 l’a éclipsé. Pas extrêmement concentré, mais harmonieux.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un très beau printemps, la vigne était très en avance fin juin. En dépit d’un été médiocre (en particulier août et septembre), les vendanges débutèrent le 12 septembre, 15 jours plus tôt que d’habitude. Les Merlots arrivés à bonne maturité, produisirent des vins ronds, souples et fruités. On récolta des raisins sains qui donnèrent des moûts francs de goût, riches, gras, colorés et parfumés.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne Année

  17. Signature

    Style
    de vin

    Les dégustations après les écoulages laissaient prédire un grand vin. Il était franc de goût, coloré, très riche, très mûr, très rôti et très charnu. De telles couleurs n’avaient pas été vues depuis longtemps. La bouche est phénoménale, remplie de fruits, structurée, incroyablement concentrée, et parfaitement équilibrée. Des tanins bien présents, mais sans être agressifs. Finale très longue. Il a à peine atteint son apogée et s’améliorera encore.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Hiver très pluvieux, mais un mois de février très doux. La croissance avait un mois d’avance. La floraison débuta le 12 mai, cependant les belles journées alternaient avec des nuits froides. Il fit très froid et, le 29 mai, alors que la vigne était en fleurs, le gel s’abattit sur le vignoble. Les fleurs étaient complètement gelées et les trois-quarts de la récolte furent ainsi perdus. Le mois de juillet et les trois premières semaines d’août ne furent pas très bons dans l’ensemble : couvert, sans pluie et avec des températures inférieures à la normale. Le beau temps s’installa du 24 août au 28 septembre sans discontinuer, il fit presque aussi sec qu’en 1949. On vendangea du 19 au 28 septembre, rendement faible.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année exceptionnelle

  18. Signature

    Style
    de vin

    Les premières dégustations étaient de bonne augure : des vins riches avec une petite pointe d’acidité en bouche (très comparable au 1953, avec un peu plus de vinosité dès le départ). C’est un vin sérieux, qui a tenu ses promesses, mais qui n’a jamais acquis la réputation qu’il méritait, vivant toujours dans l’ombre du 61. Les vins ont un nez caramel et sont pleins de matière, concentrés, souples mais vigoureux, avec un fruit soutenu par une bonne acidité.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un hiver froid et gélif jusqu’en mars. Après une première quinzaine d’avril froide et pluvieuse, on connut chaleur et humidité durant la seconde quinzaine. Première fleur le 10 Juin. La floraison se développa rapidement car elle bénéficia du beau temps. Le raisin était abondant, et de bonne qualité. Temps chaud et sec en juin.. La végétation commençait à souffrir du manque de pluie, mais les raisins étaient toujours sains et prometteurs. Beau mois d’août, chaud et sec. Septembre fut similaire au mois d’août avec quelques averses bénéfiques. Les dix premiers jours d’octobre furent beaux et chauds, on vendangea du 1 au 20 octobre.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  19. Signature

    Style
    de vin

    Les moûts étaient plus bruns que rouges. Les vins furent très décevants et ne se sont pas beaucoup améliorés avec le temps.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un printemps sans problèmes, la végétation était vigoureuse fin mai. Juin fut chaud et humide. La vague de chaleur se poursuivit tout au long de juillet et août. Août était tout de même un peu plus frais et plus humide. Véraison le 9 août. Les raisins étaient énormes et gorgés d’eau. Il fallait impérativement un mois de septembre sec. Malheureusement, il plut tous les jours durant la première quinzaine et la pourriture se développa rapidement. Les vendanges se déroulèrent du 10 au 23 octobre, après que la pluie eût cessée. Mais il ne restait plus grand chose à ramasser, et la qualité était sérieusement compromise.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  20. Signature

    Style
    de vin

    Vin très coloré avec un bouquet très épicé. En bouche, il est riche et rôti . Bouquet de cigare, café, cèdre, cire et épices. Il est très rond et doux en bouche, et élégamment équilibré. Sans être massif , ce vin est réellement digne d’intérêt et plaisant à boire.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Débourrement le 5 avril mais le développement de la vigne fut lent jusqu’à la fin du mois. Après une accélération du cycle au mois de mai, la première fleur apparut le 29. Mois de juin chaud et orageux avec de fortes averses. Temps chaud et sec en juillet et août. On pouvait espérer une récolte abondante. Temps variable en septembre, qui n’a pourtant pas empêché la maturation du raisin. Les vendanges débutèrent le 25 septembre dans de bonnes conditions climatiques jusqu’à la fin, le 8 octobre. Il plut presque sans discontinuer du 7 au 17 octobre. La qualité des vins cette année-là fut donc largement fonction de la date des vendanges, et le terroir précoce de Latour a pu démontrer pleinement tout son potentiel.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne année

  21. Signature

    Style
    de vin

    Ce vin est décevant : vert, court, manquant de couleur. Il ne s’est guère amélioré depuis.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    La croissance débuta avec un peu de retard le 30 mars, et la végétation prit un rythme normal à partir du 30 avril. Mis à part un très beau temps durant la deuxième quinzaine de mai, il fit frais jusqu’à mi-juin. A partir de cette période, belle amélioration, et la première fleur apparut aux environs du 20. Nouvelle dégradation en juillet-août : pluies et températures basses pour la saison. La météo se dégrada les vingt premiers jours de septembre. Après une trêve du 19 au 25, il recommença à pleuvoir, et les températures baissèrent avec présence de la pourriture. On vendangea par beau temps du 4 au 16 octobre. Mais le mal était fait, on obtint des moûts pauvres, avec beaucoup d’acidité et peu de couleur

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  22. Signature

    Style
    de vin

    Couleur encore opaque. Nez riche et profond de cèdre, prune, cuir et épices. La bouche est ferme, robuste, bien structurée, avec de beaucoup de matière et une finale intense. 1966 fut la première année de production des Forts de Latour avec pour objectif clair de produire un vin du niveau d’un très bon cru classé.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Suite à un hiver très humide, le débourrement démarra le 15 mars. Temps normal pour la saison au printemps, beau et chaud durant la première quinzaine de mai. Après quelques averses en début de mois, septembre fut chaud et sec, ce qui favorisa un bon mûrissement. On vendangea du 25 septembre au 10 octobre, sous un temps variable mais beau dans l’ensemble. La récolte était saine, avec de bons niveaux de sucre et une acidité plutôt haute au départ, mais qui devint normale après la fermentation malolactique.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  23. Signature

    Style
    de vin

    Un nez de cèdre, caramel et cire. En bouche, vin très harmonieux et gras, avec une bonne concentration. Très équilibré, avec des tanins fondus et mûrs. Finale douce. Une bonne surprise dans ce millésime.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Le débourrement démarra le 18 mars, suite à un hiver tempéré et humide. Le mois d’avril fut très frais avec même quelques gelées matinales. Temps variable et frais en mai, avec une deuxième semaine chaude et humide. Beau mois de juillet, très chaud et très sec. Il plut beaucoup durant la première quinzaine d’août, mais le temps s’améliora par la suite pour devenir beau et chaud. Les trois premières semaines de septembre furent pluvieuses. Les vendanges eurent lieu entre le 26 septembre et le 15 octobre. Beau temps durant la récolte, mises à part quelques averses.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne année

  24. Signature

    Style
    de vin

    1968 est un des plus petits millésimes de la décennie avec 1963 et 1965. Nez de caramel, rond en bouche sans aucune sécheresse, bien qu’un peu court.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Hiver humide et doux. Débourrement le 30 mars. Début avril fut froid avec des gelées matinales fréquentes, il neigea même le 6. Belle deuxième quinzaine, ce qui permit à la vigne de croître rapidement. Les premières fleurs apparurent le 1er juin. Des brouillards épais entraînèrent de la coulure. D’une manière générale, il fit chaud en juillet avec des orages fréquents. A cause d’un mois d’août pluvieux et frais pour la saison, le cycle végétatif prit du retard. Le sol était gorgé d’eau, avec la menace de la pourriture. Aucune amélioration en septembre, beaucoup de grappes ne mûrirent pas dans de bonnes conditions, et une quantité importante de la récolte fut touchée par la pourriture. On vendangea du 26 septembre au 12 octobre. Les moûts étaient pauvres en sucre, avec une acidité élevée, et peu de couleur.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  25. Signature

    Style
    de vin

    Ce vin, plutôt austère dans sa jeunesse, se développa rapidement. Nez de poivre, un peu âpre. En bouche, structure et concentration intéressantes, il demeure néanmoins tannique et un peu acide.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un hiver doux et humide dans l’ensemble, entrecoupé cependant de quelques vagues de froid, la croissance débuta le 4 avril. Le temps fut médiocre et pluvieux en mai. Ce temps rigoureux dura jusqu’au 7 juin. Beau temps durant la floraison puis dégradations températures inférieures à la normale. La floraison en fut affectée et s’étala jusqu’au 5 juillet. Un mois de juillet beau et chaud, avec cependant de la coulure due au climat antérieur. Août fut plutôt frais. Il plut jusqu’au 22 septembre. Heureusement, grâce à des températures basses, la pourriture ne se répandit que lentement. Les vendanges se déroulèrent du 29 septembre au 15 octobre. Les moûts étaient moyennement riches, avec une acidité élevée mais tout de même une jolie couleur.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  26. Signature

    Style
    de vin

    La richesse en tannins et les qualités prometteuses de ce millésime observées pendant les vinifications ont tenu toutes leurs promesses. Le vin est d’une puissance et d’une concentration incroyable. Au nez se superposent le cèdre, le chocolat noir et les épices traditionnel d’un Latour en année mûre. La bouche est opulente, massive, bien équilibrée avec des tanins très mûrs et riches laissant une finale fraîche. Un grand classique


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un hiver assez doux, le débourrement commença fin mars mais la végétation fût immédiatement ralentie et affectée par des gelées au début du mois d’avril. Le début du Printemps resta frais et la croissance prit un peu de retard. La fleur se déroula normalement autour de 15 juin. Juillet fut beau et chaud et les raisins commencèrent à mûrir vers le 25. Août fut modéré sans extrême particulier. Septembre fut chaud et humide avec de fortes chaleurs qui complétèrent parfaitement la maturation des raisins. Les vendanges se déroulèrent du 28 septembre au 17 octobre, sous un temps normal pour la saison, avec quelques averses nocturnes. Les moûts étaient riches, avec de beaux équilibres en matière d’acidité et de sucre, et des couleurs profondes.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  27. Signature

    Style
    de vin

    Au nez, des arômes très reconnaissables de cire d’abeille et de caramel. En bouche le vin est riche, assez concentré, avec des tannins gras et bien intégrés. Une belle réussite dans le millésime.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Le débourrement démarra assez tard à cause d’un Printemps frais : le 12 avril dans le Médoc. Ensuite, mai fut beau et chaud et la végétation rattrape son retard. La floraison est notée le 1er juin. Ensuite, le froid et l’humidité s’installèrent, causant coulure et millerandage, réduisant presque de moitié les prévisions de récolte. Juillet fut beau et parfois très chaud, avec quelques orages. Les températures en août restèrent modérées. Septembre démarra bien mais les températures chutèrent ensuite avec de forts orages et parfois de la grêle. Cependant les vendanges se déroulèrent dans d’excellentes conditions du 30 septembre au 15 octobre. Les moûts présentèrent de très beaux niveaux en sucres (parfois supérieurs à ceux de 1970 !) et des niveaux élevés d’acidité.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Très bonne année

  28. Signature

    Style
    de vin

    Au nez, on retrouve des arômes classiques à Latour de cèdre et de café. La bouche a conservé un peu de fruit mais manque d’équilibre et présente une finale astringente. Le vin a largement dépassé son optimum.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un temps très humide domina tout l’hiver et jusqu’au 15 avril. Ensuite le froid s’installa avec des gelées matinales. Le mois de mai fût pluvieux et froid avec des gelées. Ce mois de mai constitua un record d’absence de soleil et le temps froid continua sur la première moitié de juin. Vu ces conditions exceptionnellement défavorables, la floraison démarra difficilement le 12 juin et fut très étalée. Juillet fut beau et chaud avec peu de pluie. Malheureusement août et septembre furent froids et pluvieux et la vigne ne put se développer que très doucement. Les vendanges durèrent du 9 au 24 octobre sous un temps clément. La récolte était saine avec moins de pourriture que l’on ne pouvait craindre, mais donna cependant des moûts acides, manquant de sucres et de couleurs.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  29. Signature

    Style
    de vin

    La dégustation du 1973 apporte souvent une agréable surprise. Le nez est épicé avec des notes de cèdre et en bouche, même si le vin ne s’impose pas par sa concentration, un bel équilibre fruit-tannins perdure avec charme.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un mois de mars doux et ensoleillé, le débourrement fut noté le 1er avril. Les températures s’élevèrent fin avril associées à quelques averses. La floraison démarra début juin et en dépit de pluies fréquentes, elle se déroula normalement sous de fortes chaleurs. Le temps chaud et lourd continua jusqu’au 15 juillet, puis devint plus frais jusqu'à la fin du mois. Le mois d’août fut parfait, chaud et sec, sans que la vigne souffrit du manque d’eau. En septembre, le temps fut couvert mais reste sec, jusqu'à ce que des fortes pluies arrivent à la fin de mois associées à une vague de froid. Les vendanges se déroulèrent du 24 septembre au 9 octobre et la récolte fut rentrée sous de bonnes conditions et des températures moyennes. La récolte était diluée mais une rigoureuse sélection permit tout de même d’obtenir des vins pleins de fruit, ronds et moelleux.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année moyenne

  30. Signature

    Style
    de vin

    Belle couleur, nez un peu fumé et épicé. En bouche, le vin est de concentration moyenne, un peu déséquilibré par une acidité marquée et est un peu astringent en fin de bouche. Une année à oublier, le vin a passé son optimum.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un hiver doux et humide, la végétation démarra autour du 25 mars et progressa dans de bonnes conditions durant le mois d’avril, puis ralentit au cours d’un mois de mai froid et humide. Le beau temps à partir de fin mai permit une floraison le 12 juin. Juillet et août furent chauds et secs. La véraison commença le 25 juillet mais la progression fut ralentie par une certaine sécheresse. Jusqu’au 25 août, les prévisions étaient bonnes, mais à partir du 26 et pendant presque tout le mois de septembre qui suivit, le temps devint frais et très humide. Les vendanges débutèrent le 26 septembre et se terminèrent le 15 octobre sous de fortes pluies, la pourriture se développa progressivement. Les vins furent finalement dilués par ce fort accroissement de volume.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  31. Signature

    Style
    de vin

    Le caractère de ces vins jeunes rappelait les années 1955 et 1947. Ils sont parfumés, très mûrs et riches. En dépit de sa texture soyeuse, de sa richesse et de son fruit, le vin reste très masculin avec une finale fraîche.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Le démarrage du cycle végétatif fut précoce (début mars) mais retardé ensuite par une vague de froid jusqu’au 25 mars mais une très belle fin de mois d’avril lui permet de gagner son retard. La pleine fleur est notée à Latour le 15 juin et se déroule dans d’excellentes conditions. Le beau temps s’installa début juillet et dure jusqu'à la mi-septembre. Les fortes pluies qui tombèrent du 12 au 17 septembre n’affectèrent pas la qualité mais permirent au contraire aux grappes de se développer. Les vendanges se déroulèrent du 25 septembre au 10 octobre. Malgré quelques averses nocturnes, le temps resta chaud et la vendange parfaitement saine avec des raisins de grande qualité et un espoir de grand millésime.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  32. Signature

    Style
    de vin

    Nez de cèdre et de caramel avec une note de tomate très mûre. Le vin est plein de fruit, riche, bien concentré avec cependant un léger manque d’élégance.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    La végétation démarra normalement autour du 1er avril. Avril, mai, juin et juillet furent plus chauds et plus secs que la moyenne. En conséquence les raisins mûrirent rapidement et la véraison fut terminée le 10 août. Dès le 15 août, la vigne commença à subir les effets de la sécheresse à laquelle elle avait résisté jusque là. Les raisins continuaient à mûrir, mais restaient petits. La pluie réapparut la deuxième semaine de septembre, faisant craindre une détérioration de la qualité des raisins. Mais ces pluies furent de courte durée et permirent d’augmenter légèrement la quantité sans pour autant diluer la vendange. Les vendanges se déroulèrent du 16 septembre au 2 octobre. Les niveaux en sucre étaient élevés, la maturité des raisins très bonne

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne année

  33. Signature

    Style
    de vin

    Un Latour moyennement concentré avec un nez de cèdre et une bouche tendre et très plaisante, surprenante pour le millésime. Aucun signe de dureté ou d’astringence. Une curiosité.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Le débourrement fut précoce : le 5 mars environ. Une telle précocité accroît inévitablement les risques de gel. C’est ce qui s’est passé le matin du 31 mars où le gel a fait d’importants dégâts, particulièrement sur les Merlots. Ces conditions continuèrent en mai, assez frais, la floraison ne commença pas avant le 15 juin et s’étala sur une période plus longue que d’habitude. Début juillet fut beau mais la fin pluvieuse et fraîche. Le total des précipitions combinées de juillet et d’août représentèrent plus du double de la moyenne. Heureusement, le mois de septembre fut magnifique. Les vendanges se déroulèrent du 3 au 17 octobre. Les fermentations furent rapides et l’extraction de couleur fut de bonne qualité.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année moyenne

  34. Signature

    Style
    de vin

    Les premières dégustations confirmèrent l'excellente qualité de ce millésime. Les arômes des 1978 sont très typés Cabernet-Sauvignon avec des notes de truffes et d’olives noires. En bouche, c’est un vin puissant, séveux, à la finale ferme. Un millésime dont la qualité globale fut assez controversée, mais qui est une grande année à Latour.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un hiver doux et pluvieux, le débourrement commença à la fin du mois de mars. Avril fut humide et les températures restèrent basses pendant la première moitié de mai. La fin du mois de mai fut plus chaude et la pousse s’accéléra. La floraison démarra lentement et s’étala sur près de 3 semaines. En juillet les températures restèrent inférieures à la moyenne habituelle. Le début août fut frais et l’anticyclone des Açores s’installa sur le Golf de Gascogne à partir du 10 août et y resta jusqu'à la fin des vendanges, créant des conditions chaudes et sèches idéales à l’accélération de la maturation des raisins. Quelques averses fin septembre vinrent limiter un début de sécheresse. Les vendanges se déroulèrent du 9 octobre jusqu’au 20 octobre. Les raisins étaient en parfaites conditions sanitaires, avec des peaux épaisses et des niveaux de sucres prometteurs.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  35. Signature

    Style
    de vin

    Vins de très bon niveau avec des couleurs magnifiques et une belle structure tannique. Grande richesse au palais avec des notes de cuir et de fruits mûrs élégantes et charmeuses.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un hiver et un printemps particulièrement humides, le beau temps s’installa en mai et en juin permettant ainsi à la fleur de se développer parfaitement bien. Un mois de juillet chaud et sec encouragea une bonne croissance. Le mois d’août fut plus frais mais resta sec. Les raisins mûrirent donc dans de très bonnes conditions et les quelques pluies à la fin septembre vinrent les rafraîchir et également soulager la vigne de la sécheresse. Les vendanges se déroulèrent du 4 au 18 octobre confirmant ainsi le caractère tardif du millésime 1979.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne Année

  36. Signature

    Style
    de vin

    Dans cette année difficile, le terroir de Latour est parvenu à produire un vin charmeur d'une belle couleur. Arômes délicats de café et de prunes. Concentration moyenne en bouche, mais vin bien équilibré. Une très bonne surprise pour le millésime.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un hiver classique en Médoc, on nota un débourrement vers le 2 avril. Avril fut sec et frais, mai frais et pluvieux, tout comme juin. Le Printemps 1980 fut caractérisé par un temps froid. On eut le mois de juin le plus froid depuis 1946 : ces conditions provoquèrent coulure et millerandage en juillet (qui battit également des records de froid depuis 1954). Heureusement, août et septembre furent chauds. En septembre, les averses importantes, en particulier dans le Médoc, eurent quelques conséquences sur le sol qui fut gorgé d'eau. Les fruits gonflèrent entraînant une dilution à peine trois semaines avant les vendanges. Les vendanges furent tardives (13 au 24 octobre) et se déroulèrent dans la pluie et le froid, mais les conditions climatiques s'améliorèrent vers la fin.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année moyenne

  37. Signature

    Style
    de vin

    Le millésime a confirmé tout son potentiel. Vin très coloré avec des arômes de cèdre, épices et tabac. En bouche, le vin a un très beau volume, un fruit abondant et une belle structure tannique. Style classique et belle expression du Cabernet Sauvignon


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un hiver froid et sec, Mars fut chaud et humide. La croissance de la vigne se déroula normalement et notamment la floraison avec un temps chaud et ensoleillé. Juillet fut frais et pluvieux mais heureusement un temps magnifique s’installa de la fin juillet jusqu’au 20 septembre permettant une ainsi bonne maturation des raisins. Les vendanges débutèrent le 28 septembre pour finir le 9 octobre sous un temps très pluvieux.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne Année

  38. Signature

    Style
    de vin

    Ce millésime est absolument complet : la couleur, le fruit, le corps, la chair, l’équilibre, la longueur. C’est un vin encore secret au nez, mais d’une étonnante complexité. En bouche, il possède une énorme concentration alliée à une grande onctuosité.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un hiver doux entraîna un débourrement assez précoce de la vigne, entre le 25 mars et le 1er avril. Avril particulièrement ensoleillé et sec permit un développement rapide de la végétation. La grêle début mai affecta quelques vignobles. Mai et juin, chauds et orageux, encouragèrent un développement rapide de la végétation et une bonne floraison dans les premiers jours de juin. Juillet fut chaud, avec quelques pluies qui accélèrent l’évolution du raisin. Le mois d’août fut plutôt frais avec des pluies bien réparties. Septembre redevint chaud et sec, et la maturation des raisins se prolongea pour les amener à des niveaux de richesse en sucres extraordinaires (au-delà de 13°C pour les Merlots, de 12 à 12,5°C pour les Cabernets). Les vendanges s’étalèrent du 16 au 30 septembre, perturbées par quelques averses sans conséquences à partir du 21

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année exceptionnelle

  39. Signature

    Style
    de vin

    Les vins sont bien constitués et équilibrés. Ils développent des arômes d’épices et de cèdre, et une bouche pleine de charme, harmonieuse, avec un fruit qui reste très présent.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    L’hiver fut doux et pluvieux, excepté quelques jours de froid à la mi-février. On nota un débourrement précoce le 20 mars puis le temps devint très pluvieux jusqu’à la fin-mai. Dés les premiers jours de juin, un beau temps chaud et sec s’installa, permettant une excellente floraison qui débuta le 8 juin. La récolte s’annonçait abondante. Juillet et août furent très chauds mais orageux, cette humidité entraînant un fort développement des maladies. Ce temps se poursuivit la première quinzaine de septembre. A la mi-septembre, le beau temps s’installa pour trois mois chauds et sans pluie. La pourriture fut stoppée et la maturation se prolongea normalement. Les vendanges se déroulèrent sous un temps superbe du 22 septembre au 11 octobre. Ce fut une récolte particulièrement abondante à Latour.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne Année

  40. Signature

    Style
    de vin

    C’est un millésime de concentration et de qualité moyennes mais où les tannins, qui paraissaient sévères dans leur jeunesse à cause du manque de rondeur du Merlot, se sont assouplis au cours du vieillissement. Les vins développent une complexité aromatique intéressante et une finesse surprenante, tout en étant peu impressionnant en bouche avec un manque de richesse et de structure.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un hiver humide, la végétation démarra tard. Le Printemps fut très pluvieux et froid et la vigne poussa de façon irrégulière ce qui entraîna une floraison tardive et provoqua la coulure du Merlot et du Cabernet Franc. Le mois de juillet fut chaud et sec. Août et début septembre furent beaux et ensoleillés. Mais la deuxième quinzaine de septembre fut plus variable avec des pluies qui s’installèrent du 22 au 4 octobre. Les vendanges débutent le 1er octobre sous la pluie, mais continuèrent par beau temps du 5 au 14. Malgré les craintes de dilution des jus par les pluies, nous furent agréablement surpris par la couleur et la bonne richesse des vins

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  41. Signature

    Style
    de vin

    Les vins sont très bien équilibrés avec des notes de vanille, caramel et fruits rouges . En bouche, ce sont des vins moelleux, élégants, amples et concentrés mais sans aucune dureté, ce qui leur permet de vieillir harmonieusement.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un hiver rigoureux, avec des températures atteignant - 18° C le 16 janvier. Mais l’influence de la Gironde protégea l'Enclos de Latour du gel, quelques vignes souffrirent sur la parcelle extérieure de Petit Batailley. Ensuite, les conditions climatiques furent particulièrement favorables : débourrement noté le 1er avril, avec ensuite un printemps doux et pluvieux sans excès. La floraison se passa dans de bonnes conditions, du 2 au 15 juin. L’été fut ensoleillé, chaud et sec, excepté de grosses précipitations fin juillet. Septembre fut exceptionnellement beau et favorisa la maturité. Les vendanges se déroulèrent du 30 septembre au 11 octobre avec de légères pluies entre le 4 et le 9. Les raisins étaient dans un état sanitaire et de maturité parfaits.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Très bonne année

  42. Signature

    Style
    de vin

    Les vins sont remarquablement concentrés, avec des tannins serrés , caractéristiques des Latour des grandes années. Riche, fruité, épicé, long en bouche, avec des arômes de menthe et de minéral.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    L’hiver fut pluvieux et assez doux. Le débourrement fut assez tardif, noté le 14 avril. Au mois de mai, très chaud, la vigne explosa et rattrapa en partie son retard. La floraison qui débuta le 16 juin se déroula dans d’excellentes conditions. L’été fut superbe et très sec et la vigne évolua remarquablement à tel point que pour la première fois à Latour un éclaircissage général fut effectué afin d’améliorer la concentration. Le début septembre fut très beau mais se dégrada en milieu de mois avec des pluies qui firent gonfler les raisins. Heureusement le soleil revint en fin de mois avec des vents d’Est qui enrayèrent les risques de pourriture grise et accélérèrent la maturité. Les vendanges s’effectuèrent du 30 septembre au 16 octobre sous un soleil magnifique

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande Année

  43. Signature

    Style
    de vin

    Les conditions du millésime ont imposé une sélection rigoureuse des vins. Certaines cuves furent déclassées en Pauillac générique. Les vins sont légers, évolués mais élégants et sans verdeur développant au nez des arômes de réglisse, de tabac et de café.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un mois de janvier très froid (-15° C le 18 Janvier), la vigne dut supporter une période prolongée de gel. Le mois de mai, très ensoleillé, permit de développer une végétation superbe. Malheureusement, le mois de juin, pluvieux et maussade, perturba la floraison et provoqua coulure et millerandage. La floraison, très longue, s’étala du 3 au 29 juin. La deuxième quinzaine de juillet battit les records de froid et de précipitations. Août fut correct mais le début septembre humide. Du 8 au 19 septembre les grappes tardives ou millerandées furent coupées sur pied afin d’améliorer la qualité des vendanges. Les vendanges démarrèrent le 30 septembre jusqu’au 17 Octobre sous la pluie. Maturité satisfaisante.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année pauvre

  44. Signature

    Style
    de vin

    1988 est un grand millésime classique, typique d’un climat océanique tel qu’on le rencontre dans le Médoc. Le Grand Vin présente des arômes concentrés de café, réglisse et truffe. Les vins sont pleins de fruits, très typés par le Cabernet Sauvignon, à la fois vifs et amples.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un débourrement normal, début avril et une bonne floraison se déroulant pendant une période ensoleillée, avec alternance de quelques passages orageux, laissèrent augurer une bonne et belle récolte. L’été fut très sec et l’évolution du raisin rapide. Les vendanges vertes furent organisées fin juillet. Le début de la véraison fut noté le 1er août. Les mois d’août et septembre furent très ensoleillés et très déficitaires en pluie. Fin septembre, les raisins étaient très sains et petits, avec des jus concentrés, laissant espérer un grand vin. Les vendanges commencèrent le 28 septembre sous des conditions idéales jusqu’au 10 octobre. Conditions sanitaires parfaites et concentration des moûts extraordinaire.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  45. Signature

    Style
    de vin

    Les vins sont denses, avec des arômes confits, sauvages, presque exotiques pour Latour. Opulents dans leur jeunesse, ils restent cependant riches, puissants et très concentrés, particulièrement signés par les conditions du millésime.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    1989 fut l’année la plus précoce depuis 1893 ! Du débourrement le 27 mars sur les Merlots, jusqu’aux vendanges, l’année climatique fut idéale pour le vignoble. La pleine floraison fut relevée le 29 mai, et l’été superbe, sec, accéléra l’évolution de la maturité. Les vendanges vertes furent effectuées début juillet et environ 50 % des grappes furent éliminées sur les jeunes vignes pour éviter les risques de sécheresse. Toute la région fut surprise par la précocité du millésime, et les vendanges à Latour commencèrent le 31 Août (!) pour s’étaler jusqu’au 21 Septembre dans des conditions idéales.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  46. Signature

    Style
    de vin

    Dès les vinifications, le millésime possède la richesse de 1989 mais avec plus de personnalité et de complexité. Les vins présentent toutes les caractéristiques des très grands vins : complexes et très riches au nez, avec des arômes de cerises confites, chocolat, cèdre, et tabac. D’une richesse étonnante en bouche, avec un volume, une race et une densité hors du commun. Pour la première fois dans une grande année, un Pauillac générique fut produit, permettant ainsi par la sélection d'améliorer encore la qualité des Forts de Latou


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un hiver particulièrement chaud entraîna un débourrement très précoce, noté le 1er mars sur les Merlots. Un printemps irrégulier retarda un peu cette avancée, mais la mi-floraison fut notée le 25 mai, avec 15 jours d’avance sur la normale. Début juillet, la charge du vignoble fut sévèrement contrôlée par les traditionnelles vendanges vertes . Tout l’été fut très sec et fit particulièrement souffrir la vigne. Grâce aux couches argileuses souterraines de L'Enclos, l’évolution de la maturité se fit dans des conditions idéales. Les vendanges furent très étalées, du 10 septembre au 2 octobre, pour tirer le meilleur parti de l’ensemble des parcelles. Quelques pluies le 22 et 23 septembre permirent d’achever la maturation du Cabernet Sauvignon.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année exceptionnelle

  47. Signature

    Style
    de vin

    Ces vins développent des arômes de fruits secs, de cuir et de tabac. En bouche, ils ont une bonne concentration et beaucoup de personnalité, avec des tannins fermes mais sans dureté.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un débourrement noté le 25 mars, suivi d’un début de printemps très doux entraîna un développement rapide des bourgeons. Mais la nuit du 20 au 21 avril, une gelée noire terrible s’abattit sur tout le vignoble bordelais. On nota près de 20% de pertes dans L’Enclos , et plus de 80% de bourgeons détruits sur les parcelles extérieures. Heureusement, l’été fut excellent, et du 22 juillet au 14 août, les vendanges vertes servirent à éliminer les grappes tardives ou millerandées. Les vendanges démarrèrent le 24 septembre, interrompues par un passage pluvieux du 26 au 29. Elles se terminèrent le 10 octobre, avant le retour des pluies. Ce millésime à Château Latour a été incontestablement sauvé par son terroir exceptionnel et en particulier la proximité de la Gironde, qui a limité les effets du gel. La récolte était saine et mûre.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne année

  48. Signature

    Style
    de vin

    Finalement, les vins sont assez surprenants : bonne structure, très équilibrés, ils sont éclatants de fruits et d’arômes épicés. Apogée passée.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un hiver sec et doux entraîna un débourrement le 24 mars. Les températures estivales de mai firent exploser la végétation et la mi-floraison fut notée le 5 juin. Le mois de juin, très pluvieux, favorisa le développement de certaines maladies dans le vignoble, ce qui obligea une lutte sévère et méthodique pendant toute la campagne. Après un mois de juin normal , août fut très chaud mais perturbé par d’importants orages (trois fois plus d’eau que la normale). Septembre suivit avec un temps frais et sec, entraînant une maturation assez lente. Les pluies se réinstallèrent à la veille des vendanges qui s’étalèrent du 23 septembre au 9 octobre.Un tri draconien fut effectué pour se débarrasser des raisins touchés par la pourriture grise. Le travail dans les chais fut ensuite important pour extraire le meilleur de ce millésime difficile.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année moyenne

  49. Signature

    Style
    de vin

    Résultat satisfaisant en dépit des conditions climatiques difficiles. Vin complexe, développant des arômes de pruneaux et de fruits confits, avec une note de havane. En bouche, le vin éclate de fraîcheur et de fruit. Sans être un monstre de concentration, c’est un vin équilibré, avec une structure ronde et soyeuse et une finale étonnamment persistante.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un hiver doux entraîna un débourrement précoce des Merlots vers le 20 mars. La pleine floraison fut relevée vers le 1er juin, soit une avance d’une dizaine de jours. Le début de l’été fut morose, mais le mois d’août fut très chaud et ensoleillé, accélérant la maturité et durcissant les baies. Vendanges vertes du 19 juillet au 10 août. A partir du 9 septembre, la pluie s’installa et les averses se poursuivirent pendant pratiquement toutes les vendanges, du 22 septembre au 6 octobre. Heureusement la peau épaisse des raisins résista à la pourriture et à la dilution.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année moyenne

  50. Signature

    Style
    de vin

    Un vin de bon niveau avec du caractère, concentré avec des tannins puissants et savoureux. Les tannins sont marqués, épicés, mais sans agressivité.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un hiver doux et pluvieux, suivi d’un mois de mars très chaud et sec entraînèrent un débourrement précoce noté le 15 mars sur les Merlots. Des chaleurs estivales fin avril et un mois de mai humide mais doux amenèrent une floraison précoce : la pleine-fleur fut notée le 2 juin (10 jours d’avance sur une année normale). Juin et juillet furent très chauds avec quelques orages fin août, les conditions furent idéales pour produire un très grand millésime. Mais à partir du 7 septembre, une période pluvieuse et froide s’installa, freinant ainsi la maturation. Les vendanges se déroulèrent du 19 au 29 septembre avec un certain nombre d’averses orageuses sur cette période. Cependant l’état sanitaire des raisins resta parfait et la dilution quasi-inexistante.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne année

  51. Signature

    Style
    de vin

    Vin riche et mûr. Arômes de chocolat et notes de menthe fraîche. Très rond en bouche, souple, riche en fruits mûrs, finale classique. Pureté et concentration.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un hiver doux et très pluvieux entraîna un débourrement exceptionnellement précoce mais très étalé (noté le 27 février dans les Merlots !... et le 24 mars en Cabernet Sauvignon). Juin est chaud et sec. Mais la sécheresse se prolongea de façon alarmante en juillet et en août, avec sur ces trois mois une pluviométrie trois fois inférieure à la normale. Du 17 juillet au 4 août, les vendanges vertes permirent de soulager les pieds trop chargés pour résister à cette canicule, notamment les jeunes plants. Heureusement, le 7 septembre des pluies bienfaitrices vinrent ressusciter le vignoble et accélèrent la maturation. Les vendanges commencèrent le 13 Septembre avec les Merlots sous une météo maussade, et se terminèrent par beau temps le 27, après un passage pluvieux. Finalement, on ne nota aucun signe de dilution dans les vins.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  52. Signature

    Style
    de vin

    D'abord un peu austère comparé au millésime précédent, la concentration de ce vin prit un aspecte ensuite charmeur et riche : il combine une étonnante structure tannique, classique, équilibrée, ferme mais avec des tannins parfaitement enrobés grâce à une belle maturité avec un fruit très pur. Un vin de très longue garde !


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Un hiver doux et humide entraîna un débourrement assez précoce, noté le 23 mars à Latour sur le Merlot et le 2 Avril sur les Cabernet Sauvignon. Après trois semaines de temps frais début mai, une période de chaleur s’installa à partir du 23 et fit exploser la végétation. La floraison débuta le 28 mai. On nota un peu de coulure sur les vieux Merlots de l’Enclos. Juin et juillet firent chauds et humides. Les orages se poursuivirent en août, mais Latour resta privilégié, ne recevant que 67 mm de précipitations. Fin août, le beau temps s’installa avec trois semaines consécutives de temps chaud et sec, avec des vents d’Est concentrant les raisins, et des nuits fraîches permettant une maturation progressive, typiquement océanique . Les vendanges se déroulèrent du 17 septembre au 2 octobre, légèrement perturbées par quelques orages. Les raisins étaient parfaits, très mûrs et parfaitement équilibrés, comparables à 1990.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année exceptionnelle

  53. Signature

    Style
    de vin

    Issus d'une sélection très sévère, les vins sont de bon niveau mais ne peuvent prétendre rivaliser avec les millésimes superbement concentrés que sont 1995 et 1996. Bien colorés, très fruités, suaves et moyennement charpentés, ce sont des vins équilibrés, plein de séduction accessibles assez jeunes.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Les précipitations abondantes de la deuxième quinzaine de mai et le mois de juin très pluvieux perturbèrent la floraison, entraînant un peu de coulure et de millerandage mais surtout un long étalement. Bien que la véraison démarra très tôt (vers le 7 juillet), elle se poursuivit de façon hétérogène pendant le mois d'août. Les violentes précipitations orageuses du mois d'août firent grossir considérablement les baies et le climat chaud et humide, presque semi-tropical, favorisa à la fois la pousse de la vigne et les maladies, au détriment de la maturation. Heureusement, le ciel redevint favorable en septembre et nous permit de rentrer la récolte dans d'excellentes conditions. Les vendanges se passèrent sous un soleil pesant, du 8 au 25 septembre : le raisin fut rentré dans un état sanitaire parfait et avec une maturité surprenante.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année moyenne

  54. Signature

    Style
    de vin

    Les vins sont denses, charpentés, tanniques. Le fruit rappelle le millésime 1988, en plus mûr et la constitution du 1986, en moins austère. Longs en bouche ces vins développent de forts arômes de réglisse et de cerise noire. Très classique, le Grand Vin de Latour est l'expression typique de la puissance du terroir de L'Enclos.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Une année très contrastée : température moyenne élevée, faible humidité de l'air, 1998 fut donc théoriquement une année chaude et sèche... mais pourtant fortement perturbée ! Malgré des vendanges pluvieuses, un petit miracle viticole nous a permis cependant de produire un grand millésime de garde. On vendangea à Latour du 22 septembre au 5 octobre entre les averses, et ces vendanges humides, très pluvieuses, nous firent perdre un moment tout espoir de produire un très grand millésime... C'était sans compter sur les surprises de la nature et sur la force des grands terroirs !

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne année

  55. Signature

    Style
    de vin

    C’est un millésime de caractère. Sombre, complexe, équilibré et d'une belle concentration, riche en fruits. Nos premières impressions de dégustation notent des arômes de cerises noires très mûres, de fraises des bois, de cassis et de prunes. Les tanins sont soyeux, la bouche est longue et racée, d'une grande fraîcheur.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    L’hiver fut plus sec que la normale. Le 20 mars nous notons les premiers boutons éclos pour le Merlot puis le Cabernet Sauvignon le 5 avril. Le temps qui suivit fut sec et chaud ce qui accéléra le débourrement. Par la suite pluie, froid et vent retardèrent la pousse de la vigne. Fort heureusement, le temps redevint rapidement plus clément en mai. La fin du mois de juin et juillet furent particulièrement chauds avec des températures comprises entre 30 et 35°C. Le mois d’août fut plus difficile car des petites pluies régulières viennent renforcer la pression des maladies. Le soleil revint franchement à partir du 20 août. Dès le 14 septembre, les premiers raisins rentrés au cuvier confirmèrent la grande richesse de ce millésime. Les vendanges prirent fin le 30 septembre.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Très bonne année

  56. Signature

    Style
    de vin

    La couleur est impressionnante, sombre et profonde, et les vins possèdent une structure puissante et équilibrée. Structures denses et qualités de tannins peut-être supérieures à celles des millésimes 96 ou 90. L’équilibre du Grand Vin associe la race, la rigueur, la complexité et une grande finesse du fruit.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    La floraison se déroula sous un climat de printemps humide et doux, et les dégâts occasionnés par le mildiou furent accompagnés par quelques phénomènes de coulure et de millerandage sur les parcelles âgées de Merlot et de Cabernet Sauvignon. Dès juin, les conditions climatiques se sont fortement améliorées et la pluviométrie resta en dessous des normales saisonnières, limitant ainsi la vigueur et stoppant surtout le développement du mildiou au printemps. Fort heureusement, le beau temps qui suivit en juillet et en août a permis aux raisins d’obtenir une constitution rarement aussi complexe et les températures maximales sont restées propices à une maturation progressive. Le mois de septembre fut dans la continuité du mois d’août et améliora les conditions de maturation. Le 19 septembre, 35 mm de pluie lavèrent les grappes de leurs impuretés avant la récolte. Les vendanges débutèrent par les Merlots de l’Enclos le 22 septembre et elles prirent fin le 11 octobre.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année exceptionnelle

  57. Signature

    Style
    de vin

    Classique, racé et dominé par un équilibre d'une grande pureté, le millésime 2001 devra connaître l'élevage et la garde pour s'épanouir pleinement. Il tiendra solidement sa place dans la lignée des grands millésimes de ces dernières années.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    L’automne et l’hiver marqués par la douceur et des perturbations à répétition laissèrent la place à un printemps humide et frais. A partir du mois de juin, un climat doux et sec permit à la floraison de se dérouler sous un climat favorable. Juillet fut marqué par des épisodes orageux, mais avec de belles journées ensoleillées sans excès de chaleur. Le mois d’août fut sec et parfois ponctué d'orages violents. Quant au mois de septembre, il contribua autant que le mois d’août à la réussite de ce millésime. Nous avons enregistré des températures assez fraîches, et propices à une maturation progressive. La récolte s'étala du 1er octobre, avec les Merlots et les Petits Verdots, au 13 octobre avec les Cabernets Sauvignon.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Très bonne année

  58. Signature

    Style
    de vin

    A la dégustation, le bon niveau d'acidité atteint par l'assemblage ajoute une sensation de puissance à la complexité aromatique et à la chair de ce vin. Le style est caractérisé par le fruit, la finesse et l'élégance ainsi que par une structure imposante qui l'identifie à notre terroir.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Le millésime 2002 restera gravé dans nos mémoires tant l'écart entre ce que nous laissait entrevoir un été tourmenté et les premières dégustations fut grand. Les précipitations furent en déficit de novembre à avril et à la mi-avril, provoquant une situation de sécheresse. A partir du mois de mai, nous connaissons des précipitations très importantes et des températures très basses. L'été commença par un mois de juin chaud et sec puis fut ponctué par des perturbations à répétitions. En août, le ciel fut très fréquemment voilé et les températures fraîches. La situation début septembre était chaotique. A partir du 10 septembre, le temps fut exceptionnellement beau, sec et venteux : un véritable été indien. Les vendanges, particulièrement tardives cette année là, débutèrent le 25 septembre, et prirent fin le 17 octobre. Toutes les analyses nous confirmèrent une forte concentration des sucres et le très bon potentiel de ce millésime.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Très Bonne année

  59. Signature

    Style
    de vin

    Le climat de septembre nous a permis de gagner des tanins soyeux et ronds, dans des conditions sanitaires exceptionnelles. Ainsi, l'équilibre du Grand Vin donne une bouche très fruitée, pleine et charnue. La structure est puissante et dense avec une très longue finale. Sans conteste, le millésime 2003 trouvera sa place parmi les plus grands millésimes de la propriété et en même temps un des plus atypiques.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un automne très humide, le début de l'année 2003 a été particulièrement sec et on a enregistré un déficit de pluie de janvier à fin juin. Tout au long de l'été qui a suivi et malgré des températures exceptionnelles (entre 35 et 40°C), le vignoble n'a pas souffert autant qu'on aurait pu le craindre car la pluie est tombée assez régulièrement sous forme d'orages. En août les températures furent encore très élevées et la vigne qui avait déjà souffert de ce climat exceptionnel se trouva dans un état sévère de stress hydrique. Le feuillage, la structure de la grappe et les baies montraient un flétrissement important. Le vignoble de l'Enclos, grâce à son sous-sol argileux, résista aux fortes contraintes hydriques. Les deux orages de la fin août relancèrent enfin l'activité métabolique de la plante et la véraison put s'achever parfaitement. Les vendanges, effectuées entre le 8 et le 30 septembre avec des températures élevées, placent le millésime dans le groupe des plus précoces de l'histoire de la propriété

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année exceptionnelle

  60. Signature

    Style
    de vin

    Le millésime 2004 a annoncé le retour d’un vin très classique avec un style puissant, frais, vif et composé d’une structure précise et solide. Le fruit, très concentré et retenu par une chair imposante, montre déjà une grande pureté et une énergie d’un niveau rare. La finale est longue et très soyeuse, supportée par un tanin très fondu.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    On retiendra une répartition très inégale des précipitations tout au long du cycle végétatif. On constate deux grands groupes climatiques durant l'année 2004 : - Le premier distingué par des excédents de précipitations durant les mois d'octobre, janvier, mai et août, pouvant atteindre jusqu'à 180% du cumul pluviométrique moyen. - Le second reflète les déficits importants en décembre, février-mars, juin et septembre, où la somme des pluies dépasse à peine 30% de la moyenne régionale. Dès le 25 mai nous apercevions les premières fleurs de merlot et la floraison se termina mi-juin sous des conditions climatiques idéales.En septembre, le beau temps s'est à nouveau installé et a permis d'enregistrer des températures maximales supérieures à 25°C pendant plus de 20 jours ! Les vendanges 2004 signèrent l’une des récoltes les plus étalées de l’histoire de notre cru. Du 23 au 30 septembre, nous avons récolté les merlots puis du 7 au 19 octobre, sous des averses de pluies froides et battantes, les cabernets d’une très grande complexité avec des matières serrées, riches et tendues

    Année

    Qualité
    du millésime

    Très bonne année

  61. Signature

    Style
    de vin

    Le millésime 2005 montre la supériorité des cabernets sauvignon qui à eux seuls apportent la chair, la puissance, le fruit et la structure. D'une grande complexité, on note à ce stade la dominance des fruits très mûrs et on perçoit pleinement la grande puissance de ce vin, enrobé par des tanins soyeux et racés.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    L'élément essentiel que l'on retiendra du millésime 2005 est sans aucun doute le manque d'eau caractérisé qui a accompagné tout le cycle de production jusqu'à la récolte et le climat d'exception durent tout le cycle végétatif, du débourrement à la récolte. L'année a été historiquement sèche ce qui conduit normalement la vigne à des phénomènes aigus de stress et de blocage de maturité, mais en 2005, elle résista à cette adversité. Grâce à un climat généralement chaud et bien ensoleillé, le millésime 2005 s'est construit sous des conditions d'exception qui ont certainement contribué fortement à la naissance d'un très grand millésime. Le climat sec et doucement venteux qui s'est manifesté jusqu'à la récolte a engendré une forte concentration des baies par évaporation Les vendanges se déroulèrent du 26 septembre au 6 octobre.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année exceptionnelle

  62. Signature

    Style
    de vin

    Malgré ces fortes précipitations de septembre, les vins sont très colorés, racés, d’une très grande puissance et d’une belle nervosité avec une expression caractérisée du Cabernet. Le fruit est moins exubérant mais la race « Latour » est très affirmé. Un vin de très longue garde qui aura besoin d’un long vieillissement en bouteille avant de montrer une structure plus fondue.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Le millésime 2006 a connu trois grandes périodes climatiques très différentes depuis l’hiver jusqu’à la récolte. Janvier et février furent beaucoup plus froids que les années précédentes et le retour d’une pluviométrie normale a permis de reconstituer les réserves du sol. Dès le mois de mars, la sécheresse s’installa jusqu’à la fin juin. La floraison put se dérouler parfaitement à partir du 26 mai. Les conditions climatiques sèches jusqu’à la moitié du mois d’août n’ont pas permis un développement végétatif normal, la taille des baies étant restreintes. La fin du mois d’août fut beaucoup plus chaotique avec une alternance de passages nuageux, pluvieux et de larges périodes ensoleillées La première décade de septembre fut très belle et ensoleillée. La dégradation pluvieuse à partir du 11 septembre nous incita à déclencher nos vendanges le 19 septembre, elles prirent fin le 9 octobre.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grand Année

  63. Signature

    Style
    de vin

    Le Grand Vin possède un éclat de fruit très séduisant, pur et très gourmand à la fois, tout en conservant des tannins moelleux et fins, sans aucune trace de sur-maturité ni d’un quelconque déséquilibre. Les vins de presse ont pu renforcer et redonner de la richesse et de la puissance au vin tout en conservant son élégance et sa fraîcheur, et ainsi retrouver un caractère très « Latour ».


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    L’hiver a été marqué par la douceur jusqu’à la fin janvier puis par un mois de février très humide. Le temps particulièrement clément du mois d’avril a favorisé une pousse rapide et intense de la végétation. Mai fut pluvieux et froid dans l’ensemble. Les conditions climatiques de juin et juillet, marquées par une alternance d’humidité, de pluies et de chaleur, ont été favorables au développement du mildiou. Le mois d’août a reçu le double de pluie comparée aux quantités habituelles. En septembre, le temps heureusement sec et ensoleillé avec des températures chaudes en journée et très fraîches la nuit. Les vendanges 2007 se sont globalement déroulées dans de bonnes conditions climatiques. Le botrytis a été visible mais parfaitement éliminé grâce au tri à la vigne. Les Merlots ont été récoltés entre le 21 septembre et le 2 octobre.et les Cabernets Sauvignon entre le 4 octobre et le 15 octobre.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Bonne Année

  64. Signature

    Style
    de vin

    Millésime très classique, pur et net. A la frontière entre le 2004 et le 2006, il rejoint une belle série de millésimes de très bonne qualité. Ce classicisme est évidemment le mieux exprimé dans le Grand Vin, à la fois sévère, riche et tendu. Beaucoup de race et de noblesse dans ce vin.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après des mois de janvier et février plus chauds que la normale, la période végétative a débuté avec des températures fraîches. Le printemps fut humide, avec des précipitations régulières de mars à avril. Mai a été un peu plus chaud par rapport aux normales, avant un nouveau rafraîchissement de juin à septembre. Seul le déficit hydrique du mois de juillet a entraîné un stress modéré. La fin de l’été a été très pluvieuse avec des précipitations fréquentes de début août à mi-septembre. La deuxième quinzaine de septembre a été heureusement plus clémente avec un temps sec, favorable à la maturation des raisins. Les vendanges se sont ainsi déroulées sous une belle arrière saison, du 29 septembre au 19 octobre. Ceci a permis d’optimiser un équilibre intéressant entre des indices phénoliques élevés, des teneurs en sucres correctes et des acidités assez hautes.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Grande année

  65. Signature

    Style
    de vin

    Une grande concentration et une quantité de tanins jamais observée à la propriété caractérisent les vins qui possèdent une intensité aromatique, une fraîcheur et une précision hors norme. Riche, mûr, minéral et doté d’une finale très persistante. Un millésime exceptionnel qui traversera le temps.


    Vigne & vendanges

    Conditions
    climatiques

    Après un début de printemps relativement humide, on retiendra du millésime 2009 son été exceptionnellement chaud, sec et encore plus ensoleillé que 2005. La fraîcheur du début du printemps 2009 ralentit le départ végétatif. A partir du mois de mai, le millésime fut marqué par des températures mensuelles nettement supérieures aux normales saisonnières, ce qui permettra de combler son déficit. Le beau temps d’été s’installa et ne fut perturbé que par les épisodes orageux du mois de juillet, qui ne permirent pas de recharger les réserves du sol. Ce déficit fut renforcé par les mois d’août et de septembre. Peu après la véraison, la vigne a connu des niveaux de stress plus importants. Les conditions climatiques très sèches de la première quinzaine de septembre ont favorisé la concentration des baies déjà petites Les pluies du 19-20 septembre ont été très bénéfiques pour affiner les tanins. Les vendanges furent déclenchées le mercredi 23 septembre, qui se dérouleront jusqu’au 10 octobre sous un beau soleil et dans de parfaites conditions sanitaires.

    Année

    Qualité
    du millésime

    Année exceptionnelle

Top